soleil

ERC QUSCO :Quantum superiority with coherent states

Eleni Diamanti, chargée de recherche CNRS à Sorbonne Université (précédemment Université Pierre et Marie Curie), étudie l’utilisation des systèmes photoniques pour la démonstration d’un avantage quantique en termes de sécurité ou d’efficacité de communication pour des applications dans des réseaux quantiques émergents.
Après des études à l’Ecole Polytechnique d’Athènes et une thèse à l’Université de Stanford aux Etats-Unis, elle a effectué un post-doctorat Marie Curie à l’Institut d’Optique à Palaiseau avec Philippe Grangier. Elle a ensuite intégré le CNRS d’abord à Télécom ParisTech et ensuite à Sorbonne Université.

Ses travaux de recherche portent sur les communications quantiques et en particulier sur la cryptographie quantique. Elle développe des systèmes expérimentaux fonctionnant dans des longueurs d’onde des télécommunications, en codant de l’information quantique dans des variables discrètes (propriétés de photons uniques, détecteurs de photons uniques) ou continues (champ électromagnétique, détecteurs cohérentes) pour effectuer des protocoles centraux dans des réseaux de communications (distribution de clés, tirage à pile ou face, monnaie quantique, etc). A chaque implémentation on apporte une preuve rigoureuse d’avantage quantique obtenu par l’utilisation des ressources quantiques par rapport à des systèmes classiques.

Le projet ERC QUSCO (Quantum superiority with coherent states) se base sur une proposition théorique de démonstration d’un avantage quantique en termes de temps de vérification de solutions des problèmes de grande complexité et propose de l’implémenter en utilisant une combinaison innovante de circuits d’optique linéaire de petite taille, exploitant le codage de l’information dans des états cohérents distribués sur plusieurs modes temporels. L’utilisation des systèmes photoniques pratiques pour une telle démonstration, dont le défi le plus important sera la mise en échelle, ouvrira la voie à une multitude d’applications pour les technologies de l’information et de la communication.